17 mai 2020

Covid-19 : les bienfaits

Oui, vous avez bien lu !

Ça fait au moins trois mois et demi qu’on n’entend que des propos négatifs sur le Covid-19, le virus qui, en relativement peu de temps, a secoué le monde et changé le cours de notre existence !

Tellement de personnes, les médias en particulier, s’ingénient à le qualifier et à inventer des appellations extraordinairement créatives, dans l’espoir de pouvoir transmettre, avec exactitude, les sentiments du public vis-à-vis du virus, leur angoisse surtout!

« Pandémie, calamité, désastre, crise économique, année perdue, virus du siècle, châtiment divin (la plus drôle de toutes!), événement apocalyptique, … »

Bon, tout cela pourrait être vrai mais si on essayait de contempler la situation d’une manière un peu plus positive ?!

Au Koweit où je vis actuellement, on est en confinement partiel depuis le 12 Mars, total depuis une semaine, c’est-à-dire qu’on ne peut sortir que pour une urgence, un cas extrême ou pour un rendez-vous avec un supermarché, afin de faire les courses absolument nécessaires à notre survie!

Je me trouve tout-à-fait éblouie par le calme qui règne à travers le pays, le silence total, le chant des oiseaux, le manque de pollution, l’atmosphère de sérénité qui emplit les rues et les quelques personnes qui se promènent ou font du jogging le soir durant les seules deux heures permises !

Même en ecrivant cet article, je regarde par la fenêtre de ma chambre et je ressens une profonde et inspirante tranquillité m’envahir… !

Une scène tant pittoresque: on dirait une œuvre d’art!

Une situation pareille nous permet de mettre les choses en perspective, d ‘observer le monde d’un regard différent!

Nos priorités changent radicalement, on paie moins attention aux banalités et aux distractions usuelles, on dépense moins car les tentations de shopping sont complètement éliminées et aussi, puisque nombreux d’entre nous sommes sans salaire, on ne peut plus gaspiller le peu d’argent qui nous reste !

On a le temps de lire, d’écrire, de faire certaines choses qu’on n’a vraiment pas le temps de faire lorsqu’on bosse de 8 à 5:00 !

Pour certains, c’est le sport, pour d’autres, la lecture, la broderie, la méditation, la prière, l’attention à la famille, l’art culinaire, etc.

Moi par exemple, j’ai appris à cuisiner, chose que je n’ai jamais faite auparavant !

Je me réveille plus tôt et j’ai le temps d’écrire… 🙂

Je ne veux pas donner l’impression d’être complètement surréelle, je suis bien consciente du degré de stress et d’angoisse causés par la situation actuelle !

Toutefois, ça fait toujours du bien de contrôler nos pensées et nos humeurs en positivant, au moins pour ne pas perdre la raison et s’affoler encore plus d’ici la fin de cette pandémie, date ultérieure que l’on ignore toujours !

De même, cette paix qui existe à l’extérieur, dans les rues vides et les routes presque désertes, arrive parfois à nous parvenir, se réfléchir sur nous !

Posez-vous cette question: ne seriez-vous pas beaucoup plus stressés si, à la fin d’une journée ordinaire, en revenant de vos boulots, fatigués, ayant faim et sommeil, presque abattus, ne sachant pas comment arriver chez vous, vous passiez devant un accident de voiture qui cause un embouteillage terriblement insupportable pendant deux heures ?!

Certes, le virus Corona est un grand défi, un phénomène, une catastrophe qui a bouleversé l’humanité en entier, mais tous comptes faits, ce n’est ni la première ni la dernière épreuve; alors laissons nos gouvernements faire leur travail et aidons-les en restant prudents et en faisant attention à nous-mêmes et aux personnes qui nous entourent !

Et surtout, rappelons-nous que nul obstacle n’est insurmontable, et que rien ne dure…

Partagez

Commentaires